Le psoriasis, affection cutanée chronique, impacte environ 3 à 5 % de la population mondiale. Cette dermatose, bien que bénigne sur le plan médical, peut considérablement affecter la qualité de vie des personnes touchées, justifiant ainsi une prise en charge holistique et empathique.

Le présent article se propose d’explorer des solutions naturelles pour apaiser et gérer les symptômes du psoriasis, soulignant l’importance d’une approche individualisée.

Les causes Principales du psoriasis

Les causes principales du psoriasis englobent une variété de facteurs, souvent interconnectés, pouvant aggraver l’état de la peau.

Différentes formes de stress : Le stress psychologique, physique ou biologique peut provoquer ou exacerber les symptômes du psoriasis. Cela inclut les contraintes émotionnelles, les conditions de travail stressantes, ou les déséquilibres alimentaires entraînant des déprogrammations digestives répétitives.

Carence en oligo-éléments et en acides gras essentiels (AGE) : Une carence en oligo-éléments comme le zinc, le cuivre, et le manganèse, ainsi qu’en acides gras essentiels, peut contribuer à l’apparition ou à l’aggravation du psoriasis. Ces éléments sont cruciaux pour maintenir une peau en bonne santé et un système immunitaire fort.

Autres facteurs aggravants : L’abus d’alcool, le tabac, la prise de certains médicaments, et la consommation excessive de produits laitiers peuvent également jouer un rôle dans le déclenchement ou l’aggravation du psoriasis.

Ces substances peuvent irriter la peau et perturber l’équilibre du système immunitaire, provoquant ou exacerbant ainsi les symptômes du psoriasis.

Comprendre et aborder ces causes sous-jacentes peut aider à développer une stratégie complète pour gérer le psoriasis et améliorer la qualité de vie de la personne concernée.

Nutrition conseillée pour lutter contre le psoriasis

Dans le cadre d’une approche complémentaire pour gérer le psoriasis, un réglage alimentaire individualisé s’avère indispensable.

Il est préconisé de réduire la consommation de produits laitiers, privilégiant ceux de chèvre ou de brebis, à consommer 1 à 2 fois par semaine au maximum.

Il est aussi recommandé d’incorporer 5 à 6 noix avec les crudités à vos repas, ajoutant une source nutritive de bonnes graisses et minéraux. Parsemer également vos crudités de levure maltée peut également être bénéfique, offrant une source de protéines et de vitamines du groupe B.

L’ajout de fibres à votre alimentation est crucial pour soutenir la digestion et l’élimination, éléments clés pour maintenir une peau saine. De plus les fibres lissent la glycémie ce qui est un atout dans l’approche du psoriasis.

Enfin, la consommation de poissons gras tels que la sardine, le maquereau, l’anchois, ou le hareng, 2 à 3 fois par semaine est recommandée pour un apport en acides gras essentiels EPA et DHA, connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et bénéfiques pour la peau.

Ce réglage alimentaire, en conjonction avec d’autres approches complémentaires, peut contribuer à gérer les symptômes du psoriasis et améliorer la qualité de vie des personnes concernées.

Approches naturopathiques en complément pour aider à vaincre le psoriasis

Mycothérapie :

compléments à base de champignons médicinaux.

ABM, Hericium, Reishi, Shiitake et Agaricus bisporus : ces champignons peuvent être choisis et associés différemment selon les personnes. Chaque champignon médicinal a une action bien ciblée qui agit en synergie avec les autres champignons du mélange sur-mesure.

Phytothérapie :

Pour ceux cherchant à apaiser leur psoriasis par des moyens naturels, l’utilisation en infusion de certaines plantes peut être une option douce et bienfaisante.

Les plantes comme la patience, la salsepareille, la saponaire et le pissenlit sont reconnues pour leurs propriétés dépuratives, aidant à nettoyer l’organisme en éliminant les toxines qui peuvent aggraver les symptômes du psoriasis.

En particulier, le pissenlit, grâce à ses propriétés diurétiques et détoxifiantes, soutient le fonctionnement du foie et des reins, organes clés dans l’élimination des toxines.

De plus, la passiflore, connue pour ses vertus apaisantes, peut aider à réduire le stress, un facteur souvent lié aux poussées de psoriasis. Préparer une infusion en mélangeant ces plantes, et en la consommant régulièrement, peut contribuer à une approche holistique de la gestion du psoriasis, en apaisant à la fois l’esprit et la peau.

Toutefois, il est crucial de consulter un professionnel de santé avant d’intégrer ces infusions dans votre routine, afin d’assurer leur utilisation sécuritaire et efficace dans votre cas spécifique.

La gemmothérapie ou l’utilisation des Bourgeons :

Les macérâts de bourgeons sont utilisés en gemmothérapie, une branche de la phytothérapie, pour exploiter les bienfaits des plantes. En cas de psoriasis, les macérâts de bourgeons de noyer et d’orme peuvent s’avérer bénéfiques.

  • Macérât de bourgeons de noyer : Le noyer est connu pour soutenir le système immunitaire et contribuer à l’équilibre de la flore intestinale. Son macérât peut aider à réduire l’inflammation et favoriser un environnement interne sain, ce qui est crucial pour gérer des conditions cutanées comme le psoriasis.
  • Macérât de bourgeons d’orme : L’orme est souvent utilisé pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Son macérât peut aider à apaiser la peau irritée et à réduire l’inflammation associée au psoriasis.

L’utilisation de ces macérâts, en conjonction avec un régime alimentaire équilibré et d’autres approches complémentaires, peut contribuer à une gestion plus efficace du psoriasis.

Utilisation des oligo-éléments

Les oligo-éléments jouent un rôle crucial dans le maintien de l’équilibre de l’organisme et peuvent être utilisés comme soutien dans la gestion du psoriasis.

  • Cuivre-Or-Argent : Cette combinaison est souvent utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires et immunomodulatrices. Le cuivre possède des propriétés anti-inflammatoires, l’or est reconnu pour moduler le système immunitaire, et l’argent a des propriétés antiseptiques qui peuvent aider à prévenir les infections secondaires associées aux lésions du psoriasis.
  • Zinc-Nickel-Cobalt : Cette association est particulièrement intéressante pour réguler la réaction glycémique et insulinique de l’organisme, ce qui peut être bénéfique en cas de psoriasis, une affection souvent associée à une résistance à l’insuline. Le zinc est également reconnu pour ses propriétés anti-inflammatoires et sa capacité à favoriser la cicatrisation de la peau.

L’intégration de ces oligo-éléments dans une stratégie globale de gestion du psoriasis peut être envisagée, toujours sous la supervision d’un professionnel de santé pour assurer un usage sûr et efficace.

Leur utilisation peut contribuer à réduire l’inflammation, moduler la réponse immunitaire et favoriser la santé de la peau, éléments clés dans la gestion du psoriasis.

À Noter que les champignons médicinaux sont très riches en oligo-éléments.

Aromathérapie :

Le Tégarome, élaboré par le Dr. Valnet, est composé d’huiles essentielles bio de lavandin, niaouli, cyprès, romarin, sauge, géranium, thym et eucalyptus, diluées dans de l’huile de noyau d’abricot. Ces huiles sont reconnues pour leurs propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires, antifongiques et cicatrisantes, bénéfiques pour apaiser et régénérer la peau après des agressions mineures. Bien qu’il ne soit pas spécifiquement indiqué pour le psoriasis, Tégarome pourrait aider à soulager la peau irritée.

Il est recommandé de consulter un professionnel avant son utilisation sur des zones touchées par le psoriasis.

L’huile de nigelle : un allié naturel contre le psoriasis

L’huile de nigelle, également connue sous le nom de cumin noir ou Nigella sativa, est un remède naturel réputé pour ses bienfaits sur la peau, et peut être d’un grand secours pour les personnes atteintes de psoriasis.

Elle est riche en acides gras essentiels, comme l’acide linoléique et l’acide gamma-linolénique, qui sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires.

De plus, la thymoquinone, un composé actif présent dans l’huile de nigelle, a montré des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l’inflammation cutanée associée au psoriasis.

L’application topique d’huile de nigelle peut aider à apaiser la peau, réduire les rougeurs et l’inflammation, et favoriser la cicatrisation des plaques psoriasiques. Il est toutefois important de noter que bien que l’huile de nigelle puisse offrir un soulagement symptomatique, elle ne guérit pas le psoriasis.

Amélioration du Sommeil :
Un sommeil de qualité, tant en termes de durée que de profondeur, est fondamental pour le processus de réparation cellulaire, un mécanisme crucial pour maintenir la santé de la peau et gérer des conditions comme le psoriasis.

Durant le sommeil, notre corps travaille ardemment pour réparer et régénérer les cellules, y compris les kératinocytes, les cellules prédominantes de la peau, qui sont souvent hyperactives chez les personnes atteintes de psoriasis.

La qualité du sommeil influence également le système immunitaire, dont la modulation est centrale dans la gestion de l’inflammation associée au psoriasis.

Un sommeil adéquat permet également une meilleure gestion du stress, un facteur connu pour exacerber le psoriasis.

En outre, la qualité du sommeil impacte la production d’hormones telles que le cortisol, l’hormone du stress, et les hormones de croissance, essentielles pour la réparation tissulaire.

Une quantité suffisante de sommeil, généralement entre 7 à 9 heures par nuit pour la plupart des adultes, est donc un composant essentiel d’un plan de gestion holistique du psoriasis.

Les routines de sommeil régulières, les environnements propices au repos, et les pratiques de relaxation avant le coucher peuvent grandement contribuer à améliorer la qualité et la quantité de sommeil, offrant ainsi un terrain favorable pour l’atténuation des symptômes du psoriasis.

Approches Complémentaires

Les massages se révèlent être une approche apaisante, aidant à détendre les muscles et à réduire le stress, souvent considéré comme un déclencheur majeur des poussées de psoriasis. Ils peuvent également améliorer la circulation sanguine, favorisant ainsi la santé globale de la peau.

Parallèlement, les techniques de relaxation telles que la méditation et la respiration profonde peuvent aider à atténuer l’anxiété et à promouvoir un état d’esprit positif, ce qui est crucial pour gérer efficacement le psoriasis.

L’expérience du sauna peut aussi s’avérer bénéfique. Elle permet d’ouvrir les pores et d’éliminer les toxines, bien que la réaction à la chaleur puisse varier d’une personne à l’autre.

La pratique de la cohérence cardiaque, une forme de biofeedback, peut être un atout précieux pour réguler le stress et l’anxiété, améliorant ainsi la réponse immunitaire et, potentiellement, les symptômes du psoriasis.

Pour un bien-être physique et mental, les exercices en plein air sont fortement recommandés. Ils encouragent non seulement une meilleure humeur et réduisent le stress, mais offrent également une exposition modérée au soleil, qui peut être bénéfique, bien que certaines personnes puissent trouver que le soleil aggrave leur psoriasis.

Enfin, l’utilisation de l’argile, connue pour ses propriétés apaisantes et purifiantes, peut aider à nettoyer et à calmer la peau, tout en tirant les toxines, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour les personnes atteintes de psoriasis.

Précautions :
– Éviter l’exposition excessive au soleil et les bains d’eau salée qui peuvent aggraver les symptômes, contrairement aux apparences.

Un accompagnement individualisé combinant ajustements alimentaires, gestion du stress efficace, amélioration de l’hygiène de vie mais aussi mycothérapie et phytothérapie, aide à apaiser le psoriasis, améliorant ainsi la qualité de vie.

Tout ceci sous supervision médicale et avec vigilance car même les plantes peuvent avoir des contre-indications.

Categories: Uncategorized

Céline RAMOS

Praticienne en naturopathie certifiée CENA MASSON. La naturopathie est pour moi un accompagnement vers un bien-être et une vitalité durables. C'est un chemin de réappropriation. Mon approche est caractérisée par une écoute active et bienveillante, motivée par la recherche d'une compréhension globale de la personne, avec son histoire, son esprit et dans son environnement. Il n'y a pas une solution unique pour chaque difficulté rencontrée mais il y en a plusieurs, le choix est fait ensemble, selon les capacités et les ressources mobilisables de chacun.

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *